Des plaintes pour agressions sexuelles à l'origine de l'interpellation de Taoufik Bouachrine

25 février 2018 - 11:50

Le procureur général du Roi près la Cour d'appel de Casablanca annonce que, suite au communiqué rendu public vendredi 23 février 2018 au sujet de l’enquête judiciaire à l’encontre de M. Taoufik Bouachrine pour des plaines relatives à des agressions sexuelles parvenues au ministère public, celui-ci a été placé en garde à vue, la veille dans la nuit.

Les services de la police judiciaire poursuivent leurs investigations dans l’affaire et ce, en auditionnant les déclarants et certaines victimes, indique, samedi, le procureur général du Roi, précisant que l’enquête se poursuit toujours.

D’autre part, le procureur général du Roi affirme que, contrairement aux informations véhiculées, aucune autre personne n’a été arrêtée, jusqu’à présent, dans le cadre de cette affaire, notant que l’enquête en cours n’a aucun rapport avec le métier de la presse.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Covid-19: 3.985 nouveaux cas confirmés et 2.885 guérisons en 24H

Coronavirus: 3.387 nouveaux cas confirmés et 2.497 guérisons en 24H

Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, nouvel émir du Koweït