Divers

La jeunesse marocaine fait le plus confiance à l’armée et à la sûreté nationale

Les résultats d’une étude de terrain menée par l’Observatoire Nordique des Droits de l’Homme « ONDH », en coopération avec la Future Elite Foundation, ont conclu que des institutions souveraines non élues à savoir l’armée, sûreté nationale, la gendarmerie royale et le pouvoir judiciaire jouissent d’une grande confiance parmi la jeunesse marocaine, par rapport à une faible confiance dans les institutions élues telles que le parlement, le gouvernement et les partis politiques.

Selon les résultats de l’indice de confiance des jeunes dans les institutions souveraines (non élues), l’institution Armée arrive en première position avec un taux de confiance positif de 75% contre une confiance négative de 17%, suivie par l’Institution de la sûreté Nationale en deuxième position avec un taux de confiance positif de 72% et un taux de confiance négatif fixé à 27%.

En troisième position viennent la gendarmerie royale et la justice, avec un taux de confiance de 61%, et enfin le ministère de l’Intérieur, avec un taux de confiance de 51%, et une confiance négative de 39%.

Quant à la confiance des jeunes dans les institutions élues et la société civile, les associations de la société civile ont enregistré un indice de confiance positif de 64% contre 30% qui n’ont pas confiance. En deuxième position, les médias marocains sont arrivés avec un niveau de confiance positif de 42% contre 53% de confiance négative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *