Politique

Le secteur agricole, l’un des piliers majeurs de la coopération du Royaume avec les pays africains (Sadiki)

Le secteur agricole représente l’un des piliers majeurs de la coopération du Royaume avec les pays africains, a affirmé, vendredi à Marrakech, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohamed Sadiki.

« Le secteur agricole est présent en force dans le cadre de la coopération entre le Royaume et les pays africains. Plusieurs axes importants unissent le Maroc et ces pays, notamment le développement agricole, l’amélioration de la production, outre la réalisation de la souveraineté alimentaire en tant que base de la sécurité alimentaire », a déclaré à la MAP M. Sadiki, à l’issue d’entretiens bilatéraux avec plusieurs responsables africains, dont le ministre de l’Agriculture du Malawi, Samuel Dalitso Kawale, le Ministre de la République Centrafricaine en charge des eaux, forêts, chasse et pêche, Amit Idriss et la Secrétaire d’Etat à l’Elevage et aux Productions animales de l’Etat du Tchad, Fatimé Kodbé et ce, en marge de la 2ème conférence africaine sur la réduction des risques en santé.

« Le Royaume a cumulé une expérience très importante à travers les stratégies et plans lancés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dont le Plan Maroc Vert, Génération Green 2020-2030 et le Plan Halieutis », a-t-il ajouté, mettant l’accent aussi sur l’expérience marocaine dans les domaines de l’économie de l’eau d’irrigation et les systèmes d’irrigation, laquelle peut être bénéfique aux pays africains.

Le ministre a aussi abordé d’autres sujets, tels que les changements climatiques et leur impact sur le secteur agricole et les systèmes agricoles pour faire face à ces dérèglements, et « qui nous apprennent les bases d’une agriculture fluide et durable et permettant une plus grande production avec moins de ressources, notamment les ressources hydriques et le sol », a-t-il dit.

M. Sadiki a souligné que les entretiens bilatéraux, tenus en marge de cette conférence, s’inscrivent dans le cadre de la coopération Sud-Sud avec des pays africains, dont le Tchad, la République centrafricaine et le Malawi, liés avec le Maroc par des relations de partage d’expériences dans le secteur agricole, le secteur de l’eau et des forêts.

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la 2ème Conférence Africaine sur la Réduction des Risques en Santé a pour but de mettre en avant la réalité des systèmes de santé et de sécurité alimentaire en Afrique.

Organisée sous le thème « Santé en Afrique : eau, environnement et sécurité alimentaire », à l’initiative du ministère de la Santé et de la protection sociale et du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, en partenariat avec l’association African Global Health (AGH), cette conférence vise également à développer un cadre africain commun basé sur les expériences des pays et les avis des experts dans le domaine de la santé publique, tout en discutant des mesures efficaces pour prévenir et atténuer les effets des crises sanitaires sur les plans humanitaire, social, politique et économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *