Politique، Société

Abdellatif Ouahbi: Nous avons informé les autorités irakiennes de ne pas exécuter certains « Marocains de Daech »

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a déclaré qu’il avait informé les autorités irakiennes de l’absence d’exécution de la peine de mort pour certains Marocains condamnés pour des affaires de terrorisme, notant que la peine de deux Marocaines avait été commuée de la peine de mort à la prison à vie.

Ouahbi a ajouté, lors de la discussion du budget annexe du ministère de la Justice, à la commission de la justice, de la législation et des droits de l’homme de la Chambre des conseillers, lundi, qu’au cours de sa première visite en Irak, un accord avait été conclu sur la coopération entre les deux pays, et que cette visite avait débouché sur la commutation de la peine de mort à la prison à vie pour deux détenues marocaines.

Le responsable gouvernemental a fait remarquer que, lors de sa dernière visite à Bagdad, une fille marocaine de « Souss » âgée de 7 ans avait été rapatriée au Maroc, notant qu’elle était née et avait vécu en prison, avant d’être rapatriée dans son pays après de difficiles négociations avec les autorités irakiennes.

Le ministre de la Justice a souligné que, lors de ses visites à Bagdad, il avait convenu avec ses homologues irakiens de la commutation de la peine de mort à la prison à vie pour certains détenus qui appartenaient à l’organisation « Daech« .

Il a indiqué qu' »en Irak, il n’y a pas de délai fixé pour l’exécution de cette peine, et c’est pourquoi nous avons informé les autorités irakiennes de la suspension de la peine pour les Marocains ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *