Après l’annulation de son match international Le champion du monde Khalid Habchane dénonce le manque de soutien du groupement national de boxe professionnelle – Al3omk

Après l’annulation de son match international Le champion du monde Khalid Habchane dénonce le manque de soutien du groupement national de boxe professionnelle

Habchane-4.jpg

Le champion du monde de boxe professionnelle, Khalid Habchane, a dénoncé le manque de soutien du Groupement national et de la Fédération royale de boxe pour l’organisation du match qu’il devait disputer pour obtenir la ceinture IBF de la Fédération internationale de boxe (FIA).

Lors d’une conférence de presse à Rabat, Khalid Habchane a révélé que le Groupement professionnel dirigé par Khalid Rahilou lui avait accordé l’autorisation de disputer ce match à condition que «les charges et toutes les bourses et les frais », soient pris en charge par le champion et les organisateurs selon le texte de l’autorisation dont «Al Oamk» a obtenu une copie.

Le match devait se dérouler samedi 15 juin à Essaouira et toutes les mesures avaient été prises à cet effet. Cependant, ni le Groupement ni la Fédération n’ont apporté leur soutien. L’organisateur (H2B2 Management) s’est, également, désisté faute d’argent et de sponsor.

Khalid Habchane lance, donc, un appel à « l’égalité des chances » de tous les champions, qu’ils soient au Maroc ou en Europe, pour bénéficier de l’aide des instances officielles de la boxe nationale. Il a, ainsi, révélé l’existence d’une nette discrimination qui fait que les boxeurs marocains évoluant en Europe, bénéficient d’un soutien accru et continu au détriment de ceux évoluant au Maroc. Cette situation a poussé, selon lui, plusieurs boxeurs marocains à quitter le pays ou à abandonner définitivement la pratique de ce sport.

C’est la FIA, l’une des plus grandes fédérations américaines de boxe, qui avait invité pour la première fois un champion marocain pour disputer ce titre IBF (Région Afrique et Mena) face au tanzanien Idan Pialari. Malheureusement, cette grande opportunité s’est donc envolée.

Natif du quartier populaire Takaddoum à Rabat, Khalid Habchane a d’abord boxé au club du FUS, puis en équipe nationale, avant d’entamer une carrière professionnelle. Avec des moyens modestes, il a pu remporté, en 2014, le titre de champion d’Afrique des demi-poids lourds, catégorie ABU. En 2017, Il est sacré champion du monde de la Fédération mondiale de boxe (GBF) suite à un grand match gagné par KO à Kenitra.

Simple employé de l’Office national de l’eau et de l’électricité, n’a pas assez de moyens pour briller. Malgré le soutien de l’Office et de quelques donateurs, comme la commune de Kenitra, cela ne suffit pas pour les dépenses des formations et des concentrations qu’il doit suivre notamment en France et en Allemagne. A plusieurs reprises, Kahlid Habchane a été contacté pour jouer sous les drapeaux de pays étrangers, mais il a toujours préfère défendre le drapeau national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top