Un chien errant attaque un ancien ministre, et ce dernier poursuit les autorités de Tanger en justice

21 novembre 2022 - 05:00

L’ancien ministre du Travail et leader du Parti du progrès et du socialisme, Abdsalam Seddiqi, a décidé de poursuivre le Conseil municipal de Tanger après avoir été mordu jeudi dernier par un chien errant qui l’a envoyé à l’hôpital.

Sddiqi a confirmé, dans une déclaration au journal « AL3OMK », qu’il engagerait une procédure pour poursuivre le Conseil de Tanger demain lundi, soulignant que ce phénomène, répandu dans toutes les villes, ne devrait pas être toléré.

L’ancien ministre d a exprimé l’espoir que son initiative personnelle inciterait tous ceux qui ont été attaqués par des chiens errants à recourir à la justice.

Et dans un message sur son compte Facebook,  Seddiqi a déclaré : « Le problème des chiens errants nécessite une solution urgente, tant qu’il est lié à la vie et à la sécurité du citoyen ». Cet article a été écrit le 21 août.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

Vacances scolaires: Les conseils d’ADM pour un voyage sécurisé et confortable

Une euphorie générale à Laâyoune après la qualification des Lions de l’Atlas pour les 8-èmes de finale

L’Association des propriétaires de cafés condamne l’exploitation de la Coupe du monde pour augmenter le prix des consomations