Soins apportés aux enfants: les femmes y passent 5 fois plus de temps que les hommes (HCP)

06 décembre 2022 - 10:00

Les femmes consacrent 5 fois plus de temps que les hommes aux soins apportés aux enfants, ressort-il d’une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) sur les « rapports sociaux intrafamiliaux – situation par rapport à l’avant-pandémie ». « Le temps journalier moyen consacré aux soins des enfants est de 14 min. Il se répartit de manière inéquitable entre les hommes (04 min) et les femmes (24 min). L’engagement de la femme au marché de travail réduit ce temps en comparaison avec la femme au foyer, respectivement 19 min contre 31 min », précise le HCP dans cette note qui porte sur les résultats du troisième panel sur les répercussions de la pandémie covid-19 sur la situation économique, sociale et psychologique des ménages au Maroc. Et d’ajouter que prendre soin des enfants du ménage de moins de 15 ans (les besoins physiologiques, la garde, les jeux, etc.) est beaucoup plus l’affaire des femmes (72%) que des hommes (53%), des femmes au foyer (77%) plus que celles en emploi (69%).

Le temps moyen consacré aux soins des enfants est resté pratiquement le même comparé à la situation d’avant confinement pour 83% parmi ceux qui exercent ces activités, 4,5% y passent plus de temps et 7,6 % moins de temps.

Parallèlement, le HCP fait savoir que le temps moyen alloué à l’accompagnement scolaire des enfants du ménage de moins de 15 ans est de 06 min par jour (8 min en milieu urbain et 2 min en milieu rural). Les femmes (27%) sont plus impliquées que les hommes (20%) dans ces tâches et les citadins (29%) plus que les ruraux (14%). Les personnes ayant un niveau d’études supérieur sont beaucoup plus nombreuses (54%) à exercer cette activité que celles ayant un niveau primaire ou collégial (24%), et y consacrent respectivement une durée moyenne de 15 min par jour (19 min pour les femmes contre 11 min pour les hommes) contre 06 min (09 min par les femmes contre 03 min par les hommes).

Ce temps a reculé de plus de 3 fois par rapport au temps journalier moyen accordé à cette activité pendant le confinement (25 min pour les femmes et 16 min pour les hommes).

Le temps habituellement réservé à l’accompagnement scolaire des enfants avant la pandémie n’a pas significativement changé pour près de 87% des personnes concernées par cette activité, 4,2% y consacrent plus de temps, 4,9% moins de temps et 4,4% ne l’exerçaient pas avant la pandémie.

Dans le cadre de son programme de suivi et d’évaluation des implications socio-économiques de la pandémie Covid-19, le HCP présente l’évolution des rapports sociaux Homme-Femme en termes d’emploi du temps dans toutes ses dimensions, notamment, le temps consacré à chaque type d’activités (rémunérées ou non rémunérées, loisirs, sociabilité, etc), le partage des tâches domestiques (travaux ménagers, soins apportés aux enfants, etc) et le mode de pratique, à distance, en présentiel, ou hybride, de travail, d’étude et de sociabilité.

Cette thématique a été abordée, parmi d’autres, lors du troisième panel réalisé par le HCP du 11 octobre 2021 au 10 février 2022 avec l’appui du système des Nations Unies au Maroc.

Ce panel, réalisé auprès d’un échantillon de 12.000 ménages, vise à appréhender les effets de la pandémie sur les inégalités socio-économiques, le comportement de résilience des ménages à en faire face et les perceptions des citoyens de l’évolution de leur vécu.

Inscrivez-vous à la newsletter

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez aussi

AMMC : les indicateurs mensuels du marché des capitaux en 5 points clés

Opération structurelle d’achat de BdT du 30 janvier: une demande globale de 228 MDH totalement satisfaite (BAM)

Le FMI revoit légèrement à la hausse ses prévisions pour l’économie mondiale en 2023