Politique

Le PACTE ISRI 2030 requiert la mobilisation de l’ensemble des intervenants (ministre)

La réussite du Plan national d’Accélération de la Transformation de l’Écosystème d’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (PACTE ESRI2030) requiert la fédération des efforts et la mobilisation de l’ensemble des intervenants, a affirmé, lundi à El Jadida, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Abdellatif Miraoui.

Lors d’une visite de terrain à l’Université Chouaib Doukkali (UCD) à l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, M. Miraoui a mis l’accent sur l’importance de l’adhésion de l’ensemble des acteurs à ce pacte et ses objectifs.

Dans une déclaration à la MAP, le ministre a expliqué que ce plan national vise à renforcer les compétences linguistiques et personnelles et valoriser les centres d’excellence qui connaissent une grande affluence en vue d’interagir avec les grands défis liés à l’intelligence artificielle en perspective de former un capital humain en mesure de relever les défis et contraintes.

Par ailleurs, M. Miraoui a relevé que la rentrée universitaire au sein de l’université Chouaib Doukkali « s’est déroulée dans de bonnes conditions » à la faveur de l’adoption de la digitalisation qui constitue un « mécanisme important pour faciliter la rentrée universitaire », notant que ce nouveau système ambitionne de diffuser le savoir numérique, transférer les technologies, encourager l’innovation au niveau régional et créer des unités conjointes de recherche et d’innovation.

Le ministre a estimé que l’UCD constitue un « modèle à suivre » dans ce domaine, notant que l’université connait une grande affluence des étudiants dont le nombre a atteint aujourd’hui 32 mille, avec une hausse de près de 14 pc des nouveaux inscrits par rapport à l’année écoulée.

Pour sa part, le président par intérim de l’Université, Hafid Saber a souligné que la visite du ministre vise à suivre la mise en oeuvre de la réforme pédagogique dans le cadre du PACTE ESRI2030.

Et M. Saber d’ajouter que l’amélioration de la qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique fait partie des grands enjeux nationaux, notant que toutes les composantes de l’université de Chouaib Doukkali sont engagées, à l’instar des universités du Royaume, pour la mise en oeuvre de ce chantier de réforme et l’instauration d’un nouveau modèle d’université marocaine qui consacre l’excellence académique et scientifique et soutient l’insertion économique et sociale.

Dans le cadre de cette visite, M. Miraoui a également tenu une réunion avec le président par intérim de l’université et les doyens des facultés de l’UCD, ainsi que les directeurs des écoles spécialisées au cours de laquelle il s’est enquis du déroulement et des contraintes liées à la rentrée universitaire.

Par ailleurs, le ministre a effectué une visite de terrain aux facultés des lettres et des sciences humaines, des sciences, et des sciences juridiques, économiques et sociales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *