Le roi et N’guesso président la cérémonie de signature de plusieurs accords de coopération

roi-a-brazzaville.jpg

Le roi Mohammed VI et le Président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, ont présidé, lundi au Palais du peuple à Brazzaville, la cérémonie de signature de plusieurs accords de coopération bilatérale dans divers domaines.

Ces accords donnent une nouvelle impulsion à la coopération mutuellement avantageuse entre Rabat et Brazzaville et viennent conforter la vision stratégique du Royaume du Maroc vers les pays africains frères et amis.

Le premier accord, relatif à la promotion et à la protection réciproques des investissements, vise à renforcer la coopération économique en créant les conditions favorables à la réalisation des investissements par les investisseurs de l’une des parties sur le territoire de l’autre. Il a été signé par Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances, et Jean-Claude Gakosso, ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger.

Le deuxième accord est une convention tendant à éviter la double imposition et à prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu. Cette convention qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations économiques entre les deux pays et vise à établir les bases juridiques pour éviter la double imposition et à prévenir l’évasion fiscale s’applique aux personnes qui sont des résidents d’un Etat contractant ou des deux Etats contractants. Elle a été signée par MM. Mohamed Bousaid et Jean-Claude Gakosso.

Le troisième accord, relatif à la réalisation d’un point de débarquement aménagé dans la République du Congo, a été signé par Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et Jean-Claude Gakosso.

Le quatrième accord est relatif à la coopération dans le domaine de la pêche maritime et l’aquaculture marine. Signé par Aziz Akhannouch et Jean-Claude Gakosso, cet accord a pour objet de fixer les principes et les modalités de mise en œuvre de la coopération dans les domaines de la pêche maritime, de l’aquaculture et des activités connexes, dont notamment la formation maritime, la recherche halieutique, l’aquaculture, la gestion des pêcheries et la promotion de la pêche artisanale, les industries de transformation et de valorisation, la commercialisation des produits de la pêche, la lutte contre la pêche illicite, non réglementée et non déclarée.

Le cinquième document signé est un accord-cadre de Coopération dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage. Cet accord, qui a pour objet de fixer les principes et les modalités de mise en œuvre de la coopération dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage et de leurs activités connexes, notamment la formation, la recherche et développement, a été signé par Aziz Akhannouch et Jean-Claude Gakosso.

Le sixième accord est un protocole dans le domaine de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation. Les Parties contractantes s’engagent aux termes de ce protocole à définir et à négocier un programme spécifique de coopération dans les domaines de l’éducation et de l’alphabétisation. Le Protocole a été signé par Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et Jean-Claude Gakosso.

Le septième document, un accord-cadre de coopération dans le domaine de la logistique, vise à établir une approche mutuellement bénéfique pour la coopération dans le cadre du développement du secteur de la logistique dans les deux pays. Il a été signé par Abdelkader Amara, ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau et Jean-Claude Gakosso.

Le huitième accord est un protocole d’accord de partenariat en matière de formation dans le domaine de la Santé. Il a pour objet l’accompagnement du ministère de la Santé et de la Population du Congo par le ministère de la Santé du Royaume de Maroc en matière de formation continue des professionnels de santé congolais et de formation de base des Paramédicaux. Ce protocole d’accord a été signé par Anas Doukkali, ministre de la Santé et Jean-Claude Gakosso.

Le neuvième accord, un accord-cadre de coopération dans le domaine de l’énergie, vise le développement de la coopération entre les deux pays dans les domaines de l’électricité (échange d’expériences, assistance technique pour le montage de projets électriques pour l’électrification en milieu rural, organisation de stages et de cycle de formation, encouragement des investisseurs privés pour la réalisation de projets de production électrique à partir des énergies renouvelables) et des énergies renouvelables et efficacité énergétique (échange d’informations et de savoir-faire, organisation de stages et de cycles de formation, assistance technique pour le montage de projets en énergies renouvelables, et échange d’expériences en matière de contrôle de qualité et le développement institutionnel du secteur des énergies renouvelables). Cet accord cadre a été signé par MM. Aziz Rebbah, ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable et Jean-Claude Gakosso.

Le dixième accord, qui a trait à la coopération dans le domaine du Tourisme, vise à promouvoir la coopération entre les organismes centraux du tourisme des deux pays, leurs établissements nationaux du tourisme et du transport, ainsi qu’entre leurs agences et associations professionnelles du tourisme. Il a été signé par Mohamed Sajid, ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et Jean-Claude Gakosso.

Le onzième accord établi une coopération entre MASEN (Moroccan Agency for Sustainable Energy) et le ministère de l’énergie et de l’hydraulique de la République du Congo, pour le développement des énergies renouvelables dans la République du Congo.

Les Parties conviennent en vertu de cet accord de mettre en place des projets de partenariat intégré visant le développement des énergies renouvelables à travers notamment le renforcement du cadre institutionnel propre au développement des énergies renouvelables en général, le développement de méthodes et d’outils pour l’évaluation des besoins, de la ressource ENR, le développement d’une stratégie ENR, la prospection et la qualification de sites appropriés.

Il s’agit également du développement de projets énergétiques à partir de ressources renouvelable, du déploiement de sujets transversaux, notamment le renforcement des capacités et l’échange d’expérience avec le Centre d’Excellence pour les Energies Renouvelables d’Oyo dans la mise en place de plateformes de recherche et développement (R&D). Cet accord a été signé par MM. Mustapha Bakkoury, Président de MASEN, et Jean-Claude Gakosso.

Le douzième document signé est un protocole d’accord entre l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) et le Centre de Recherches Géologiques et Minières (CRGM) de la République du Congo portant sur la coopération scientifique et technique. Le présent protocole d’accord a pour objet de définir les conditions et modalités d’un partenariat scientifique et technique entre l’ONHYM et le CRGM, en vue de renforcer leurs échanges d’expériences et leurs capacités techniques d’intervention dans les domaines de la formation, des échanges d’expertises, outre la participation éventuelle de l’ONHYM dans des projets miniers au Congo. Il a été signé par Mme Amina Benkhadra, directrice générale de l’ONHYM, et M. Hilaire Elenga, Directeur Général du CRGM.

Le treizième accord est une convention-cadre de coopération entre l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), l’Agence Marocaine de Coopération Internationale et le Ministère de l’Enseignement Technique et Professionnel, de la Formation Qualifiante et de l’Emploi de la République du Congo. Cette Convention cadre porte notamment sur la réalisation d’une mission de diagnostic du dispositif de formation professionnelle du Congo, l’accueil en formation initiale de 20 stagiaires et apprenants du Congo par an, la formation et le perfectionnement de 10 formateurs par an dans les secteurs prioritaires, la formation du personnel administratif et d’encadrement technico-pédagogique, et l’accompagnement par l’OFPPT à la mise en place de centres de formation professionnels, répondant aux besoins des secteurs prioritaires au Congo en main d’œuvre qualifiée.

Elle a été signée par Mohamed Methqal, Ambassadeur, Directeur Général de l’Agence Marocaine de Coopération Internationale, Mme Loubna Tricha, Directrice Générale par intérim de l’OFPPT et René Fulgence Gustave Adicolle Goum, Directeur Général de l’Enseignement Technique.

Le quatorzième accord est une convention de partenariat entre l’Hôpital Cheikh Zaïd – Hôpital Universitaire International et le Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville (CHUB). Cette convention porte notamment sur le perfectionnement professionnel des personnels hospitaliers du CHUB (Personnels médicaux, paramédicaux, administratifs, techniques), la contribution de l’Hôpital Cheikh Zaïd à l’amélioration de la prise en charge médico-chirurgicale des patients au CHU de Brazzaville, et la prise en charge médico-chirurgicale des patients évacués par le CHUB. Elle a été signée par MM. Amine El Hassani, directeur général de l’Hôpital Cheikh Zaïd, et Ulrich Judicaïl Biez, directeur Général des Hôpitaux et de l’Organisation des Soins.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence des membres de la délégation officielle accompagnant le roi, du Premier ministre congolais et de membres du gouvernement de la République du Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top