Renard: Le Maroc va affronter ses trois adversaires avec une grande motivation – Al3omk

Renard: Le Maroc va affronter ses trois adversaires avec une grande motivation

62f4cb9e-6192-4010-b207-ef16ca236eb7.jpg

 Les Lions de l’Atlas affronteront leurs trois adversaires lors de la phase de groupes de la Coupe du monde 2018 avec une grande motivation tout en étant conscients de leurs qualités, a indiqué jeudi soir le sélectionneur national Hervé Renard.

Lors d’un point de presse au terme du match amical entre le Maroc et l’Ukraine au stade de Genève qui s’est soldé sur un score nul et vierge, l’entraineur français a assuré que « l’équipe nationale va continuer à se préparer crescendo pour être prête le 15 juin ».

Évoquant la performance des coéquipiers de Mehdi Benatia, M. Renard a expliqué qu’ils arrivent pour la plupart après la fin de leur championnat pour un premier match de préparation face à une bonne équipe ukrainienne.

« L’important c’est de garder notre façon de travailler. Il s’agit de faire des réglages défensifs et dans le pressing », a-t-il fait observer, tout en relevant que certains joueurs sont « moins prêts que d’autres, mais c’est normal à ce stade ».

Placés au groupe B, les Lions de l’Atlas entameront le 15 juin à Saint-Pétersbourg les phases finales du Mondial face à la sélection iranienne. Ils devront livrer cinq jours plus tard leur deuxième match de poule contre le Onze portugais (20 juin) au stade de Loujniki de Moscou, avant de clore, le 25 juin, leur parcours du premier tour à Kaliningrad contre l’Espagne.

Hervé Renard avait indiqué, mercredi, qu’il souhaite faire une revue d’effectifs avec quelques réglages avant la double confrontation amicale face à l’Ukraine, puis lundi face à la Slovaquie. Le 9 juin, l’équipe nationale va affronter toujours en amical son homologue estonienne à Tallinn.

Le technicien français s’est félicité des conditions de déroulement des préparatifs en Suisse en prévision de la Coupe du monde en Russie.

Prié de dire si le jeûne aura un impact sur la performance des joueurs, il a affirmé avoir « laissé des personnes mieux placées que moi s’occuper de ce sujet sensible ». Il s’agit, selon lui, de « voir les meilleures choses à faire pour que la condition des joueurs soit la meilleure possible sur les plans tant physique que spirituel et moral ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top