Syrie: L’armée syrienne affirme avoir intercepté des missiles au dessus de Homs

5ad5bf9d1f0000280616d520.jpeg

A member of the Syrian government forces checks an artillery gun as they take position in the area between Talbiseh and Rastan in the northern countryside of Homs on March 1, 2018. / AFP PHOTO / STRINGER (Photo credit should read STRINGER/AFP/Getty Images)

SYRIE – La défense aérienne syrienne a abattu des missiles entrés dans l’espace aérien au-dessus de la province de Homs (centre de la Syrie), a rapporté mardi l’agence de presse officielle Sana.

La télévision officielle syrienne, qui a évoqué une “nouvelle agression”, n’a pas identifié l’origine et la provenance des missiles.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), a rapporté, pour sa part, de fortes explosions entendues près de la base aérienne d’Al-Chaayrate, dans la province de Homs, et dans la région de Qualamoun, près de Damas, qui abrite deux autres bases aériennes. Selon un responsable de cette ONG aucune base aérienne n’a été touchée.

Washington dément toute implication

A Washington, le Pentagone a démenti toute implication des États-Unis ou de la coalition qu’ils dirigent dans la région. “Il n’y a pas d’opérations des États-Unis ou de la coalition dans cette zone”, a déclaré Heather Babb, porte-parole du Pentagone.

La base militaire d’Al-Chaayrate, considérée par le Pentagone comme une source d’approvisionnement possible en armements chimiques, avait été frappée en avril 2017 par 59 missiles Tomahawk lors d’une opération américaine, en représailles à une attaque au gaz sarin attribuée aux forces syriennes.

Cependant, comme le rapporte l’AFP, des rumeurs impliqueraient la responsabilité d’Israël, qui a déjà mené des frappes aériennes en Syrie en février dernier. Interrogé par l’agence de presse française, un porte-parole de l’armée israélienne a affirmé: “Je ne suis pas au courant d’un tel incident”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top