Une tentative de trafic d’ecstasy déjouée au port de Tanger-Med

extazi-660x330.jpg

 Les éléments de la Sûreté nationale du port Tanger-Med ont mis en échec une opération de trafic de drogue vers le Maroc, sur la base d’informations fournies par les services de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST).

 Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que “l’enquête approfondie menée au sujet de cette affaire a permis la saisie de près de 200.000 comprimés d’ecstasy qui étaient minutieusement enfouis dans les pneus et les sièges arrières d’un véhicule 4×4 au bord duquel se trouvaient deux personnes, un homme de 40 ans et une femme de 30 ans”.
 “Les recherches et investigations se poursuivent en vue d’appréhender d’éventuels complices dans cette affaire qui pourrait avoir des ramifications à l’international, notamment en Europe”, selon la même source. “Cette importante opération s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus déployés par les services de sûreté pour lutter contre le trafic de drogues et de psychotropes, en particulier les comprimés hallucinogènes”, conclut la DGSN.
 Le port de Tanger Med a ces derniers mois été confronté à des trafiquants utilisant des méthodes pour le moins insolites pour faire circuler leur marchandise entre le Maroc et l’Europe. En novembre 2017, les douanes marocaines ont ainsi trouvé des kilos de drogue cachés dans des boîtes de céréales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top